Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2018 3 31 /10 /octobre /2018 11:16
Vassili nous présente les chats de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg

Fidel et Maroussia : le jour et la nuit
Chacun d’entre nous est différent, nous avons tous notre caractère. Les bâtards côtoient les chats de salons, les sans-races côtoient les « Bleu Russes », « Forêts norvégiennes » et autre siamois, les vieux éduquent les jeunes et les flemmards tolèrent les joueurs… Fidel, par exemple, peut passer sa vie à dormir ou à se prélasser sur la tuyauterie, se laissant bercer par la chaleur qui en émane. A l’inverse, Maroussia est une aventurière, toujours à l’affût du moindre mouvement. A défaut de pouvoir se promener dans la cour intérieure du musée pour y chasser les oiseaux, elle déboule dans les couloirs, saute de tuyau en tuyau et s’amuse de la moindre chose.


Marta la méfiante
Marta, quant à elle, est assez méfiante et renfermée. Préférant la solitude, elle a élu résidence en haut du frigo, à l’abri du passage. Souvent en proie aux dépressions hivernales, elle ne descend qu’aux heures creuses, lorsque la sieste bat son plein.

Medieïka le nouveau roi des tuyaux
Pas plus tard que le mois dernier, Medieïka nous a rejoint. Il fait partie de ces chats errants, en quête de protection contre la pluie et le froid, qui trouvent le chemin de l’Ermitage par hasard et s’engagent sans trop le savoir dans ce walk of fame. L’été, les vasistas donnant sur les couloirs étant ouverts, de nombreux chats gagnent nos galeries. L’hiver, en revanche, la mission d’infiltration est bien plus délicate et nécessite souvent l’aide d’un habitant de Saint-Pétersbourg, inquiété par les miaulements de désespoir des chats de gouttière frigorifiés. Comme beaucoup de jeunes chatons de son âge, Medieïka s’est essayé à quelques combats lors de son arrivée. En moins de deux semaines, les sages lui ont appris les bonnes manières. Moi, je me suis contenté de lui filer quelques tuyaux sur les tuyaux.


Dioma l’enrhumé
Dioma, la dernière recrue en date, est arrivé il y a une semaine suite à l’abandon irresponsable de ses propriétaires. Lors de son bilan médical, rite de passage pour tout nouvel arrivant, les vétérinaires ont découvert que Dioma était malade. Il a donc été placé en quarantaine dans la chambre de soins, afin d’éviter tout risque d’épidémie. Il reprend des forces petit à petit, grâce aux soins attentionnés portés par nos bienfaiteurs.

Vassili et Jeanne Richard

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2018 6 27 /10 /octobre /2018 08:43
2018, l’année du « O » !

 

Pour la quatrième année consécutive, http://animaux-relax.com propose le palmarès des noms d'animaux ! Le top 20 des noms de chiens et le top 20 des noms de chats ont été établis d'après les résultats d'une enquête menée de janvier 2018 au 30 septembre 2018. Les données ont été collectées auprès de 27.000 propriétaires de chiens et 16.000 amis des chats, au sujet des noms de leurs animaux nés cette année. Voyons comment nos amis à quatre pattes se nomment en 2018.

 

Chiens : La lettre 0 va de soi !

Une chose est certaine, avec les chiens, la lettre 0 semble aller de soi. Les 13 premiers prénoms privilégiés par les Français commencent en effet tous par la même lettre, le O. Cela étant ce sont deux patronymes à consonance masculine qui emportent la majorité des suffrages. Oslo figure en tête devant Oscar (...). Le Top 20 des prénoms de chiens n’inclut que 2 prénoms ne faisant pas référence à la lettre 0: Nala et Croquette.

En 2018, la lettre « o » avait été désignée comme lettre de l'année. Fort logiquement, on retrouve donc un très grand nombre de noms d'animaux commençant par cette lettre dans les différents tops. Mais les propriétaires de chiens semblent avoir davantage respecté la « règle » ! Le podium est ainsi occupé par trois noms en « o » :

1. Oslo, vraisemblablement inspiré du nom de la capitale norvégienne

2. Oscar, un classique

3. Olaf, à la mode depuis la sortie du dessin animé « Reine des Neiges »

Et ce n'est pas tout, puisque les dix suivants sont eux aussi en « o » ! Ainsi le constat est sans appel pour la suite du classement. Non pas que les propriétaires manquent d'imagination, mais ces derniers répondent au postulat et calquent alors le «o » comme première lettre du prénom de leur compagnon. Effectivement une note gourmande avec Oreo (4), Olympe (5), Olli (6), Onyx (7), Olga (8), Oups, prénom plutôt décalé (9), Opale (10), Owen (11), Opium (12), Orion (13).

Il faut donc attendre la 14ème position pour rencontrer un nom de chien commençant par une autre lettre : Nala, un autre classique venu tout droit des écrans, et top 2 de ce classement en 2017. Hormis Croquette, 20 ème, on retrouve encore des noms en « o » aux places restantes : Orka, Obiwan, Olive, Odin et Olya.

86% de noms en «O» Un triomphe chez les chiens.

 

Nala, reine des chats

Chez les félins, le « o » est bien là mais nettement moins omniprésent que chez les canidés. La plus haute marche du podium est ainsi occupée par Nala (utilisé aussi pour les chiens), nom rendu célèbre par l'un des plus beaux classiques de Disney, le Roi Lion. La lettre « N » était mise à l'honneur en 2017, et Nala se retrouve donc en tête de ce top 20 pour la deuxième année consécutive !

1. Nala, inspiré d'un classique de Disney

2. Oreo, inspiré d'un célèbre biscuit à la mode

3. Joy, prénom répandu dans les pays anglophones

Au total, on ne retrouve ici que 4 noms en « o » dans le top 10, dont voici la suite : Oggy (4), suivi de Oups (5) comme chez le canidé, Macfly (6), puis Noodle (7), Griotte (8), le classique et populaire Gribouille (9) et enfin Opium, prénom plutôt original prenant la 10ème place du palmarès.

Et la tendance se poursuit lorsque se complète le top 20 : visiblement, le « o » star de 2018 a très peu inspiré les propriétaires de chats. La suite du classement est pour le moins éclectique. La tendance des propriétaires semble plus volubile. Les prénoms classiques comme Tigrou ont cependant encore la côte en 2018. La situation chez les félins semble plus hétéroclite sur la suite du classement avec O'malley (11), Comète (12), Kaly (13), Luna (14), Tigrou (15), Oasis (16), Jacquot (17), Maya (18), Django (19) et enfin à la vingtième position Olly.

64% de noms en «O»

 

Classement général :

 

CHATS

Nala

Oreo

Joy

Oggy

Oups

Macfly

Noodle

Griotte

Gribouille

Opium

O’malley

Comète

Kaly

Luna

Tigrou

Oasis

Jacquot

Maya

Django

Olly

 

CHIENS

Oslo

Oscar

Olaf

Oreo

Olympe

Olli

Onyx

Olga

Oups

Opale

Owen

Opium

Orion

Nala

Orka

Obiwan

Olive

Odin

Olya

Croquette

 

Les noms en commun dans le top 20 pour les deux races sont : Nala, Oréo, Opium, oups, mais on notera que les noms en « O » des chats ont été boudés par nos propriétaires de chiens comme Oggy, O’malley, Oasis et Olly.

http://animaux-relax.com

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 10:34
CHATS DU MUSEE DE L'ERMITAGE (suite)
Les chats menacés :

« De 1941 à 1944, la ville de Saint-Pétersbourg, devenue Leningrad, connait ses heures les plus sombres. 872 jours durant, l’ensemble de la population s’éteint à petit feu, emporté par la famine. Dans chaque maison, les rats pullulent et dévorent sans ménagement les rares vivres qui subsistent. Le royaume des chats de l’Ermitage est lui aussi décimé, dévoré par les humains, en proie à une faim insatiable. Seul survivant, je dois me cacher pour ne pas finir dépecé. A la fin du siège, les rats étant devenus une réelle menace pour la survie de la ville, 5000 frères venus des quatre coins de la Sibérie sont envoyés en croisade contre cette peste de quadrupèdes. Une unité d’élite est alors recrutée pour poursuivre la mission qui m’avait été initialement donnée : protéger les caves de l’Ermitage.

L’unité d’élite vieillissante et nos moyens techniques devenus obsolètes, le musée procède dans les années 1960 à un vaste plan de licenciement pour se séparer de ses chats-défenseurs. Très vite, les produits chimiques vantés pour leur faible rapport qualité/griffe se révèlent moins effectifs et l’Ermitage supplie à coup de caresses et de jouets que nous reprenions du service. Depuis, personne n’ose remettre en cause notre légitimité au sein de l’Ermitage et pas un rat ne brave nos canines aiguisées. »

Mais au royaume des chats, il n’y a pas d’heure pour la sieste. Avec une moyenne de vingt heures de sommeil quotidiennes, dormir reste la principale activité.

Aujourd’hui, une centaine de félins partagent mon quotidien. Les plus vieux d’entre eux squattent les caves depuis une dizaine d’années, tout en ignorant que cela fait trois siècles que je vois défiler les générations de museaux.

(Raconté par le chat Vassili, en collaboration avec Jeanne Richard)

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2018 5 19 /10 /octobre /2018 09:51
Les chats de l'Ermitage par Jeanne Richard
À Saint-Pétersbourg,
pas un Rat à l'horizon.

Symbole historique de l’opulence impériale, le Palais d’Hiver, devenu Musée de l’Ermitage, est un chef d’œuvre démesuré occupant un territoire de près de neuf hectares. Gigantesque temple dédié à l’art, on raconte qu’il faut plus de onze années pour découvrir les quelques trois millions d’œuvres que comptent ses innombrables salles. Le dédale des interminables couloirs du musée, étendu sur trois étages, cache sous la surface un bien curieux trésor.  Sous la lumière blafarde des néons, des kilomètres de tuyaux courent le long d’un labyrinthe de couloirs aux teintes crayeuses. C’est en ces lieux immergés que vivent les gardiens de l’Ermitage : les chats.

Pour tout savoir sur ces Ermites félidés, je suis partie à la rencontre des employés qui s’en occupent. Suivons ensemble les pas feutrés du chat Vassili, à la découverte de cette étonnante légende urbaine.

 

« Bien que bâtard abandonné, Grumpy Cat et Zarathustra n’ont rien à m’envier. Depuis trois siècles que je m’y pavane et m’y prélasse, le Palais d’Hiver n’a plus le moindre recoin qui me soit étranger.

De retour d’un voyage en Hollande, où je suis né, Pierre le Grand, fondateur de la ville de Saint-Pétersbourg, a la brillante idée de m’y ramener pour habiter les couloirs de son futur palais. En ma nouvelle qualité de félimpérial, Pierre me prénomme Vassili, un nom issu du grec ancien signifiant ‘roi’. Rassurez-vous, amis bipèdes, si ce nom m’a quelque fois fait perdre la tête, l’Histoire m’a bien appris à retomber sur mes pattes.

En 1745, la fille de Pierre, la tsarine Elisabeth Petrovna, décide d’inviter une cinquantaine de cousins de Kazan, réputés pour leurs compétences de chasseurs de rongeurs. Le palais, transformé en musée en 1764, confie alors à notre fratrie l’immense responsabilité de protéger tableaux et tapisseries. Triste époque pour les chats de Kazan, qui, frustrés, ne peuvent se délecter de deux, trois griffures à travers les fils serrés des tapisseries accrochées. De mon arbre lourdement ficelé, je me souviens du supplice.

Alors qu’en 1917, la vie de palais se voit tourmentée et nos maîtres couronnés pourchassés par quelques bonhommes aux crânes rasés, nous poursuivons notre humble mission sans trop nous soucier des révolutions. Bien trop occupés à abolir les classes, Lénine et compagnie n’avaient que faire du royaume des chats. Ni impérialiste, ni communiste, notre seule idéologie était et reste le rat. » Vassili

Par JEANNE RICHARD

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2018 1 15 /10 /octobre /2018 08:29
LES YEUX DU CHAT

http://chat-pitre.over-blog.com

 

Les yeux du chat

 

Regarde bien les yeux du chat.

Il rêve, il fait semblant, il dort

Tout éveillé. Pourtant c'est toi,

C'est bien toi qu'il épie.

 

Mais plonge tes yeux dans les siens,

Ne les laisse pas t'échapper.

Très lentement, tu vas glisser

Dans l'eau dorée de ce regard,

Glisser sans fin jusqu'à

Te perdre dans son immensité.

 

Regarde bien les yeux du chat.

Bientôt tu seras devenu,

Sans le savoir, le chat lui-même,

Les yeux du chat qui te regarde.

 

Pierre Gabriel

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 13:16

Retrouvez-moi en Champagne au 12ème salon du livre de MAREUIL SUR AY (51160) le dimanche 14 octobre 2018 de 10H à 18H.

J'y dédicacerai mes 2 romans félins :

"Attila, le curieux chat voyageur"

"Les fantastiques aventures de Surcouf"

Christine LACROIX

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 09:41
LE MOINEAU ET LE TRAÎNARD !

 

LE MOINEAU ET LE TRAÎNARD

(Inspiré par Jean de La Fontaine)

 

Maître moineau sur son arbre perché

Lissait de son bec son plumage

Maître traînard par la proie alléché

Lui tint à peu près ce langage.

Hé ! Bonjour ami moineau

Que vos plumes sont belles,

Mais que vous me semblez haut,

Sans mentir, si votre livrée

Se rapporte à votre mélopée

Vous êtes le soleil de ces lieux.

À ces mots, le moineau se sent tout joyeux

Et pour montrer son beau plumage

Il redescend de son branchage.

Le traînard s’en saisit et dit : Mon bon Monsieur,

Apprenez que tout flatteur

Vit aux dépens de celui qui l’écoute,

Cette leçon vaut bien un en-cas sans doute.

Le moineau honteux et confus

Jura, mais un peu tard, qu’on ne le mangerait plus.

 

                                                               Signé : le matou

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 09:24
Mon chat sait compter jusqu'à trois ! Au moins !

La preuve par trois.

Mon chat s'appelle Khéops et il sait compter jusqu'à trois, du coup il a un léger embonpoint. Car tous les matins il ne lâche pas l'affaire tant qu'il n'a pas eu ses trois gamelles, fixant tour à tour son maître et son assiette pour bien faire passer le message et cela pendant autant de temps qu'il le faut. Mais il ne sait pas encore compter les quantités alors on lui donne trois petits en-cas. Quand il en réclame un quatrième on lui dit qu'il en a déjà eu trois et il va se coucher la tête basse car je vous l'ai dit il sait compter jusqu'à trois.

Cette article corrobore mon observation :

"Les chercheurs ont montré que la plupart des espèces animales avaient un sens inné des nombres : du poussin à la hyène en passant par les abeilles, tous auraient, quelque part dans leur cerveau, une sorte de compteur biologique. « Des chercheurs ont identifié dans le sillon intrapariétal du macaque et du chat des neurones qui s’activent différemment selon les quantités qu’ils perçoivent », explique Véronique Izard, chercheur au laboratoire de Psychologie de la perception, à l’université Paris V. « Quand ils regardent trois objets par exemple, ce ne sont pas les mêmes neurones qui travaillent que lorsqu’ils en voient six. D’autres neurones voient leur activité augmenter au fur et à mesure que les quantités perçues augmentent. »

Mais ce compteur n’est pas parfait : quand il s’agit de dénombrer, il fait plus d’erreurs au-delà de cinq ou six. Et quand il s’agit de comparer des quantités, plus les deux quantités sont proches, plus le taux d’erreur est important."

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 09:41
Le chat a laissé ses empreintes dans l'histoire !

Cette photo a été prise par Emir O. Filipovic. Ce spécialiste du Moyen-Âge étudiait alors un manuscrit du XVe siècle dans les archives de Dubrovnik, en Croatie.


On voit clairement que le matou, par vengeance, mégarde ou en recherche d’attention, a mis les pattes dans l’encre, et est venu se promener sur le parchemin… Selon Emir O. Filipovic, l’historien médiéval qui a découvert ces traces dans les registres fédéraux de Dubrovnik, la lettre date du 11 Mars 1445 et les empreintes sont contemporaines du moment de sa rédaction.


Encore plus fort, des empreintes de chats peuvent être retrouvées sur de nombreuses briques romaines, comme celles provenant d’un fort à Bothwellhaugh, en Angleterre, et qui a été construit en 142 après J.C.. Selon les archéologues qui ont effectué la découverte, la profondeur des empreintes suggèrerait que l’allure du chat était rapide, comme s’il savait qu’il n’avait pas la permission de déambuler sur le travail des ouvriers qui était en train de sécher.

Et puis deux empreintes ont été découvertes sur des briques provenant de Chanhu-daro dans la vallée de l’Indus et qui datent d’environ 3000 ans avant J.C..


C’est à se demander depuis quand les félins sont les maitres incontestés des humains ! Nombreux sont ceux qui pensent que leur « domestication » a eu lieu en Egypte. En atteste les très nombreuses reliques et dépouilles ou encore un bas relief qui apparait sur un sarcophage du chat domestique du Prince Thoutmôsis, Ta-miou (Ta-Miou signifiant Ce-Chat).
Mais la découverte d’un squelette de chat dans une sépulture humaine chypriote (Shillourokambos) vieille de plus de 9500 ans a récemment bouleversé nos idées reçues sur le sujet. Il est fort probable que le chat, âgé de 8 mois, ait été sacrifié pour rejoindre son maitre.


Mais peut-être que toutes ces hostilités ont commencé en 1420 après que ce scribe ait écrit ce message sur une page de son livre en cours de copie sur lequel un chat avait la veille au soir uriné. Ce scribe de Deventer a même expliqué l’état de cette page en dessinant un chat, des doigts montrant le pipi séché

et en écrivant :
Hic non defectus est, sed cattus minxit desuper nocte quadam. Confundatur pessimus cattus qui minxit super librum ostum in nocte Daventrie, et consimiliter omnes alii propter illum. Et cavendum valde ne permittantur libri aperti per noctem uni cattie venire possunt.

Traduction Ici il n’y a rien qui manque, mais un chat a uriné dessus une nuit. Maudit soit ce satané chat de Deventer qui a uriné sur ce livre la nuit, et par sa faute, maudit soit biens d’autres chats ! Et prenez garde à ne pas laisser des livres ouverts la nuit lorsque des chats rodent…

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2018 7 23 /09 /septembre /2018 08:05
COULEUR D'AUTOMNE !

Aujourd'hui c'est l'automne, alors j'ai enfilé ma tenue de camouflage !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de CHAT PITRE
  • : AUTEURE DE ROMANS FELINS EDITEE CHEZ EVIDENCE EDITIONS FRANCE LOISIRS ET CITY EDITIONS
  • Contact

  • CHAT PITRE
  • Passionnée de chats, je les photographie et je les romance.
  • Passionnée de chats, je les photographie et je les romance.

LIENS VERS MES ROMANS FELINS

 

Mon 3ème roman félin TROPIQUE DU CHAT chez évidence éditions

https://www.amazon.fr/dp/B084NYFSRL/ref=dp-kindle-redirect?_encoding=UTF8&btkr=1

 

 

Mon 2ème roman : ATTILA, le curieux chat voyageur chez City éditions

nouvelle version avec une préface de Brigitte Bulard-Cordeau

 

Les fantastiques aventures de Surcouf chez City éditions

 

 

 

 

 

LES FANTASTIQUES AVENTURES DE SURCOUF

"LES FANTASTIQUES AVENTURES DE SURCOUF"
mon 1er roman félin

LIEN VERS LE LIVRE : http://livre.fnac.com/a7889954/Christine-Lacroix-Les-fantastiques-aventures-de-Surcouf-le-Chat

Mon mail : surcouf.galaup@gmail.com

 

 

Catégories