Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 14:13
Le chat par Erik Orsenna

Les chats sont des mots à fourrure. Comme les mots, ils rôdent autour des humains sans jamais se laisser apprivoiser. Il est aussi difficile de faire rentrer un chat dans un panier, avant de prendre le train, que d'attraper dans sa mémoire le mot juste et le convaincre de prendre sa place sur la page blanche. Mots et chats appartiennent à la race des insaisissables. (Erik Orsenna)

Mon dernier roman félin encore inédit en librairie ici  : TROPIQUE+DU+CHAT

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2018 6 01 /09 /septembre /2018 15:24
ENTRECHAT !

Entrechat

Longues oreilles, des crocs intacts, des vrais ivoires,
Le corps svelte quoique râblé,
Son beau pelage court et gris à barres noires
Lui faisant un maillot velu ;

Des yeux émeraudes, vieil or, mouillant leur flamme
Qui, doux énigmatiquement,
Donnent à son minois le mièvre et le charmant,
D’un joli visage de femme.

Avec cela rôdeur des gouttières, très brave,
Fort et subtil, tel est ce chat,
Pratiquant à loisir le bond et l’entrechat,
Au grenier comme dans la cave.

Maurice Rollinat, Les Bêtes, étude de Chat, 1911

Partager cet article
Repost0
27 août 2018 1 27 /08 /août /2018 09:49
Le chat noir de la palissade

Le chat noir de la palissade

Le chat noir de la palissade
Promène son museau partout,
C'est un pirate en ambassade,
Le chat noir qui s'en vient chez nous.

Dans le jardin ou sur le toit,
En mille et une escapades
De tous côtés, il est le roi.

Il est le tigre du Bengale
Et le prince des maraudeurs,
Sa moquerie est sans égale:
Ce chat-là est un chapardeur.

Il faut le voir, cet escogriffe,
Ce gracile animal ingrat
Qui lacère à grands coups de griffe
Les détritus de papier gras.

Il mène sa vie à sa guise,
Ne faisant que ce qui lui plaît,
Il se complaît dans des bêtises
Qui ne valent pas un couplet.

Et cependant si ce vaurien
Ne commet que des incartades
A la maison, on l'aime bien,
Le chat noir de la palissade.

Henri Monnier

Henry-Bonaventure Monnier, né le 7 juin 1799 à Paris où il est mort le 3 janvier 1877, est un caricaturiste, illustrateur, dramaturge et acteur français.

Partager cet article
Repost0
2 août 2018 4 02 /08 /août /2018 10:30
Thaïke, la chatte d’Hergé.

 

Thaïke, la chatte siamoise d’Hergé, le père de Tintin, suit la famille sur les routes du littoral en 1940 après l’invasion de la Belgique par l’Allemagne. Georges Remi (1907-1983) alias Hergé raconte qu’en arrivant le Père Lou caresse la chatte et le félicite de ne pas l’avoir abandonnée. Le dessinateur s’exprime sur ce point : « L’intérêt qu’il portait à ce petit animal, emporté malgré lui dans la tourmente de la guerre, nous émut au-delà de toute expression. Et je ne l’ai pas oublié. »

Denise, la nièce d’Hergé, âgée de 3 ans, se souvient que Thaïke n’avait cessé de miauler pendant tout le trajet. La chatte, malade de jalousie, ne supportait pas la présence de la petite fille.

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 09:17
COMMENT APPELER SON CHAT de Thomas Stearns Eliot

 

COMMENT APPELER SON CHAT

C'est un art délicat que d'appeler son Chat :
Le baptiser n'est pas un simple passe-temps
Je ne travaille pas du chapeau, croyez moi,
Si je vous dis qu'un chat a TROIS NOMS DIFFERENTS.
Un chat a, tout d'abord, son nom de tous les jours,
Comme Pierre ou Jean Paul, Aglaë, Pompadour
Comme Sylvain ou Luc, Chat-Fourré, Cyprien,
Noms raisonnables pour le train-train quotidien.
Fantaisistes, charmants, d'autres noms sont plus doux,
Les uns sont pour les chats, les autres pour les chattes
Comme Platon, Electre, Andromaque ou Carpates,
Tous sont des noms sérieux pour chats bien de chez nous.
Mais un chat a besoin, il faut que ça se sache,
D'un vrai nom personnel, plus majestueux.
Sans ce nom, il ne peut pas redresser sa queue,
Affirmer sa fierté, hérisser ses moustaches.
Des noms de cette sorte, en veux-tu, en voilà
Comme Méta-Méthyl, Ouitchi, Kalikola,
Comme Psychologie, Presbytère-Pacha...
Si propres sont ces noms qu'ils sont à un seul chat.
Mais par-dessus tout ça, il reste encore un nom.
C'est le nom que jamais nul ne peut deviner.
C'est le nom dont jamais nul ne saura le nom.
LE CHAT, QUI LE CONNAÎT, ne veut le révéler.
Quand vous voyez un chat, silencieux, méditer,
La cause, sachez-le, est sa quête insondable :
Il a l'esprit perdu dans la contemplation
De la pensée de la pensée de la pensée de son nom,
Son nom ineffable, affablement ineffable,
Indicible, profond - et singulier - , à son Nom.

T.S. ELIOT
(Adaptation de Jacques Charpentreau)

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 16:54
 Semonce à Mistigri

 

Semonce à Mistigri

 

Mon Mistigri, mon infidèle,
Tu dois venir quand je t'appelle,
Au lieu de courir la souris
Tout le jour et encor la nuit.
Je n'aime pas cette manière
De te sauver dans les jardins
Quand je t'ai préparé du pain,
Et de la sauce et du gruyère...
Tu en connais, toi, des maîtresses
Aussi patientes que je suis,
Et qui vous font milles caresses
Après qu'on s'est si mal conduit ?

 

Jean Desmeuze

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 08:06
À UNE CHATTE , Charles Cros

Chatte blanche, chatte sans tache,
Je te demande, dans ces vers,
Quel secret dort dans tes yeux verts,
Quel sarcasme sous ta moustache.

Tu nous lorgnes, pensant tout bas
Que nos fronts pâles, que nos lèvres
Déteintes en de folles fièvres,
Que nos yeux creux ne valent pas

Ton museau que ton nez termine,
Rose comme un bouton de sein,
Tes oreilles dont le dessin
Couronne fièrement ta mine.

Pourquoi cette sérénité ?
Aurais-tu la clé des problèmes

Qui nous font, frissonnants et blêmes,
Passer le printemps et l’été ?

Devant la mort qui nous menace,
Chats et gens, ton flair, plus subtil
Que notre savoir, te dit-il
Où va la beauté qui s’efface,

Où va la pensée, où s’en vont
Les défuntes splendeurs charnelles ?
Chatte, détourne tes prunelles ;
J’y trouve trop de noir au fond.


 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 08:16
LE MONDE SELON BOB

"Le monde selon Bob" est la suite du premier récit de James Bowen "Un chat des rues nommé Bob".

Un an et demi après la sortie du premier opus, l'auteur nous livre un second témoignage de ses aventures urbaines. Je pensais retrouver les mêmes scènes mais si le premier, très sombre, nous conte les difficultés de se sortir de la drogue, le sauvetage de l'auteur grâce à sa rencontre avec ce rouquin si attachant et les péripéties de leur vie à deux, le deuxième, plus lumineux, raconte l'éclosion et l'élaboration du premier tome, la renaissance et l'espoir d'une vie meilleure, et puis la relation de plus en plus fusionnelle entre ces deux êtres blessés dans une autre vie et qui se retrouve dans celle-là. Une lecture très enrichissante, qui nous fait voir la rue autrement et qui illuminera votre été.

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 08:36
LES PRIÈRES DU CHAT À SON MAÎTRE

À MON MAÎTRE...
Ne me prends pas pour esclave, 
Car j'ai en moi le goût de la liberté. 
Ne cherche pas à deviner mes secrets, 
Car j'ai en moi le goût du mystère. 
Ne me contrains pas aux caresses,
Car j'ai en moi le goût de la pudeur.
Ne m'humilie pas
Car j'ai en moi le goût de la fierté.
Ne m'abandonne pas,
Car j'ai en moi le goût de la fidélité.
Sache m'aimer et je saurai t'aimer
Car j'ai en moi le goût de l'amitié.

 

MON MAÎTRE, MON AMI
Toi qui m'offre la douce quiétude de ton foyer.
Respecte mon goût de la liberté
Et ne m'enchaîne à toi
Que par les sentiments qui nous lient.
Ta présence fait mon bonheur,
Mais je médite;
Ne cherche pas à deviner mes pensées
J'ai gardé le goût sauvage du secret.
Ne trouble pas mon sommeil,
Il est nécessaire à mon équilibre.
Et lorsqu'à toi je viens
Donne-moi abondance de caresses.
Pour mon péché de gourmandise pardonné
Te sera acquise toute mon amitié.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2018 3 06 /06 /juin /2018 09:10
UN PEU DE POESIE DANS CE MONDE...

Guillaume Apollinaire, l'homme au chat :

 

Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux
Mêlés de métal et d’agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s’enivre du plaisir
De palper ton corps électrique.

 

Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary de Wąż-Kostrowicki, est un écrivain français (né polonais, sujet de l’Empire russe), né le 26 août 1880 à Rome et mort le 9 novembre 1918 à Paris.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de CHAT PITRE
  • : AUTEURE DE ROMANS FELINS EDITEE CHEZ EVIDENCE EDITIONS FRANCE LOISIRS ET CITY EDITIONS
  • Contact

  • CHAT PITRE
  • Passionnée de chats, je les photographie et je les romance.
  • Passionnée de chats, je les photographie et je les romance.

LIENS VERS MES ROMANS FELINS

 

Mon 3ème roman félin TROPIQUE DU CHAT chez évidence éditions

https://www.amazon.fr/dp/B084NYFSRL/ref=dp-kindle-redirect?_encoding=UTF8&btkr=1

 

 

Mon 2ème roman : ATTILA, le curieux chat voyageur chez City éditions

nouvelle version avec une préface de Brigitte Bulard-Cordeau

 

Les fantastiques aventures de Surcouf chez City éditions

 

 

 

 

 

LES FANTASTIQUES AVENTURES DE SURCOUF

"LES FANTASTIQUES AVENTURES DE SURCOUF"
mon 1er roman félin

LIEN VERS LE LIVRE : http://livre.fnac.com/a7889954/Christine-Lacroix-Les-fantastiques-aventures-de-Surcouf-le-Chat

Mon mail : surcouf.galaup@gmail.com

 

 

Catégories