Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 16:17
TROPIQUE DU CHAT, le nouveau roman félin de Christine LACROIX

Sortie le mois prochain de mon 3ème roman félin : Tropique du chat, chez évidence éditions.

Partager cet article
Repost0
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 09:20
Un texte sur le deuil de Jirô TANIGUCHI

Un texte certes triste, mais d’une si grande exactitude :

« Au moment où je terminais Un ciel radieux, au début de l’hiver, notre chatte est morte. Bien sûr, on ne possède pas un animal domestique sans savoir qu’il mourra un jour. On croit savoir à quoi s’attendre, et pourtant, quand cela arrive, on se trouve bouleversé plus qu’on ne l’aurait cru.

Il y a quinze ans déjà, pendant l’hiver 1990, la mort de notre premier chien m’avait tellement éprouvé que je m’étais juré ne plus jamais avoir d’animal. Puis je me suis trouvé presque forcé d’accepter une chatte. Un chat Persan dont personne ne voulait. Moi qui ne connaissais que le chat japonais, à poil court, cet animal à la tête étrange et aux longs poils me surprit au premier abord. Pour moi, c’était plus une sorte de chien à museau écrasé qu’un chat. Je l’appelai Boro (en loques), ce qui allait bien avec sa couleur et son apparence. Elle avait environ un an quand on nous l’avait donnée et nous vécûmes ensembles les quinze années qui suivirent. (Cette histoire à été mise en bande dessinée dans Terre de rêves).

Boro était d’un naturel lent. Elle n’avait pas du tout l’agilité féline que j’attendais à trouver chez un chat. Mais avec ses mouvements drôles et amusants, elle avait un don, même sans rien faire de particulier, d’apporter la sérénité autour d’elle par sa seule présence. Quand je rentrais chez moi après une journée de travail, j’étais sûr de toujours la trouver à m’attendre.

Avec un tel animal à mes côtés, j’étais heureux. Je croyais que cela allait durer indéfiniment. Je ne pensais pas que cette présence pouvait m’être enlevée. Je ne voulais pas y penser.

Mais les animaux, comme les hommes, perdent leur mobilité en prenant de l’âge. Un jour, Boro finit par perdre entièrement l’usage de ses pattes de derrière. Elle continuait cependant à marcher grâce au seul usage de ses pattes avant. Ma femme et moi lui faisions des massages journaliers sur ses pattes malades, mais sans résultat.

Puis une dizaine de jours plus tard, elle fut prise de spasmes et ne put plus bouger. De sa couche, elle continuait pourtant à réclamer ses repas, avant de perdre complètement l’appétit et de tomber dans le coma.

Nous espérions toutefois son rétablissement. Nous voulions qu’elle vive, même sous cette forme amoindrie. Le vétérinaire venait la voir tous les jours, mais sa vie arrivait à son terme et elle mourut.

Ce n’était pas la première fois que j’assistais à la mort, la mort d’êtres humains aussi bien que la mort d’animaux. Et pourtant, même devant la mort au terme d’une vie longue et bien remplie, c’est toujours le même scandale, avec la tristesse pour seule réaction.

Encore maintenant, perdre tout à coup un être qui a vécu près de soi, c’est un grand trou qui s’ouvre. Mais on ne peut pas vivre non plus avec cette béance dans le cœur en permanence. » (Jirô TANIGUCHI)

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 11:29
Conseil de lecture : Lillian Jackson Braun « LES CHATS QUI… »

Extrait :

Les articles, écrits dans le style démodé des suppléments du dimanche, relataient la façon dont "un sculpteur jeune et beau" nommé Mortimer, était tombé amoureux de la charmante Helen Maude Hake, une jeune femme qui faisait de la céramique. Il se trouvait, hélas ! qu'elle était également la "protégée" du Hugh Penniman "le philanthrope bien connu". A la suite d'une soirée tumultueuse dans l'atelier, le corps du sculpteur amoureux avait été retrouvé dans la rivière et un verdict de "mort accidentelle" avait été prononcé par le coroner. Peu satisfait par la façon dont cette affaire avait été escamotée, le "Fluxion" avait tenté d'interviewer d'autres artistes, mais ceux-ci ne s'étaient guère montrés coopératifs. Peu après, l'épisode trouva sa conclusion tragique quand "la charmante Helen" se donna la mort, suivant Mortimer dans sa tombe aquatique. Elle avait laissé une lettre expliquant son suicide, mais cette lettre n'avait jamais été rendue publique.

Qwilleran venait juste de terminer sa lecture quand il entendit un bruit à l'autre bout de la pièce, il vit un livre à couverture rouge qui venait de tomber ouvert sur le sol. D'un bond souple, Koko atterrit à côté du livre qu'il se mit à renifler. 

      - Mauvais chat gronda Qwilleran. 

C'était un livre de bibliothèque à couverture fragile.

     - Le bibliothécaire va me fusiller. Mauvais chat, répéta-t-il.

Et si vous cherchez d'autres lectures félines, vous pouvez vous plonger dans un de mes 3 romans sur les chats :

 

Attila, le curieux chat voyageur :

Attila le curieux chat voyageur

 

Les fantastiques aventures de Surcouf :

Fantastiques  aventures de Surcouf

 

Surcouf, le chat pitre

https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=Surcouf%2C+le+chat+pitre&type=

 

ou en ebook sur Amazon

https://www.amazon.fr/dp/B07VJ4T3JL/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=christine+lacroix&qid=1563637848&s=gateway&sr=8-4

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 11:07
RENCONTRE

C'est un parking à touristes comme tant d'autres, pourtant il fut le lieu d'une brève rencontre qui m'a marqué. C'était lors d'une halte pique-nique sur la route des vacances, pendant que nous déjeunions Surcouf mettait à profit la totalité de sa longe pour inspecter le muret de pierres du parking. Une dame aux cheveux argentés s'est approchée, de grosses lunettes à monture d'écailles couvraient ses yeux, elle avait une main sur sa bouche, qu'elle tendit à Surcouf en arrivant devant lui. Les présentations faites il accepta avec gourmandise les caresses autour du cou et les gratte-grattes sous la nuque. Se sentant observée elle me vit et vint vers moi, elle m'expliqua alors, en anglais, qu'elle avait eu un chat identique trait pour trait à Surcouf. Elle conclut ses explications en disant, « il était tellement merveilleux » ; le dernier mot s'étrangla un peu dans sa gorge, ses yeux s'embuèrent, elle bredouilla un au revoir et s'éloigna rejoindre son mari qui patientait sur l'allée du parking. A cette époque j'avais été plus interloquée qu’émue par cette rencontre. Les années ont passées, aujourd'hui j'aime d'autres chats, mais Surcouf est toujours dans mon cœur  et je réalise que j'ai rejoint cette dame dans la confrérie des humains qui ont aimé un chat d'exception et qui ne pourrons jamais s'en détacher. Les chats ne meurent jamais, ils disparaissent.

 

Une anecdote véridique et aussi plein d'autres que vous pouvez retrouver dans mes 2 romans consacrés à Surcouf en broché et en ebook :

Surcouf, le chat pitre et Les fantastiques aventures de Surcouf

Broché :

https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=Surcouf%2C+le+chat+pitre&type=

Ebook :

https://www.amazon.fr/dp/B07VJ4T3JL/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=christine+lacroix&qid=1563637848&s=gateway&sr=8-4

Broché, Ebook :

Fantastiques  aventures de Surcouf

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 10:11
LE CHAT ET L'OISEAU DE Jacques PREVERT

UN VILLAGE ECOUTE DESOLE LE CHANT D'UN OISEAU BLESSE
C'EST LE SEUL OISEAU DU VILLAGE ET C'EST LE SEUL CHAT DU VILLAGE QUI L'A A MOITIE DEVORE
ET L'OISEAU CESSE DE CHANTER LE CHAT CESSE DE RONRONNER ET DE SE LECHER LE MUSEAU
ET LE VILLAGE FAIT A L'OISEAU DE MERVEILLEUSES FUNERAILLES
ET LE CHAT QUI EST INVITE MARCHE DERRIERE LE PETIT CERCUEIL DE PAILLE
OU L'OISEAU MORT EST ALLONGE PORTE PAR UNE PETITE FILLE QUI N'ARRETE PAS DE PLEURER
SI J'AVAIS SU QUE CELA TE FASSE TANT DE PEINE LUI DIT LE CHAT
JE L'AURAIS MANGE TOUT ENTIER
ET PUIS JE T'AURAIS RACONTE QUE JE L'AVAIS VU S'ENVOLER S'ENVOLER JUSQU'AU BOUT DU MONDE
LA-BAS OU C'EST TELLEMENT LOIN QUE JAMAIS ON N'EN REVIENT
TU AURAIS EU MOINS DE CHAGRIN SIMPLEMENT DE LA TRISTESSE ET DES REGRETS
IL NE FAUT JAMAIS FAIRE LES CHOSES A MOITIE

 

(LE CHAT ET L'OISEAU DE Jacques PREVERT)

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 09:24
Les chats de Marie-Hélène Delval

Ce roman ne va pas réconcilier le monde avec les chats noirs. Ce livre d'épouvante met en scène des chats entièrement noirs qui se multiplient au gré de leur quête. Fascinant et haletant !

Extrait :

"C'était un très beau chat, un chat noir, avec un pelage lisse et si luisant qu'on l'aurait cru peint à la laque. Il était assis au milieu de l'allée, le dos droit, ses deux pattes avant jointes et sa longue queue ramenée soigneusement par devant. Les moustaches raides, les oreilles dressées, il me regardait venir sans bouger un cil. En m'approchant, j'ai vu qu'il était totalement noir, sans le moindre poil blanc.

J'aime bien les chats. Mais en passant près de lui, je ne me suis pas penché pour le caresser. Ce chat-là m'intimidait. Il avait l'air si… Comment dire ? si sûr de lui !...........Ce chat avait des yeux d'argent."

(Les chats de Marie-Hélène Delval)

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 15:44
SURCOUF, LE CHAT PITRE
Surcouf, le chat pitre de Christine LACROIX est de retour pour une 2ème vie.

Après Les fantastiques aventures de Surcouf, le rouquin aux gants blancs revient pour de nouvelles facéties inédites. Il est de tous les voyages de ses maîtres et ne manque pas d’imagination pour nous proposer des frasques à sa mesure. Passionnée par nos amis à moustaches, je retranscris dans mes romans ce que mes chats veulent bien me dicter à l'oreille. Mes romans sont à découvrir sur mon blog félin et des extraits sont à lire : http://chat-pitre.over-blog.com

PROLOGUE
Je flotte dans la ouate comme sur un nuage. Il fait chaud, il fait noir. Mes yeux sont ouverts mais ils ne distinguent rien d’autre qu’un tunnel sombre qui s’ouvre vers les ténèbres.
Une vieille croyance dit que le chat a neuf vies et non pas sept. Cela vient du fait que les Égyptiens, qui étaient parmi les premiers à domestiquer le félin, étaient étonnés par la grande résistance du chat à échapper régulièrement au danger. Le chiffre neuf, composé des trois trinités, est un chiffre porte-bonheur. Et ce n’est pas un hasard non plus si les Japonais nous appellent maneki neko (chat porte-bonheur) et se servent de nous pour attirer les clients dans leurs boutiques. Si le chat de porcelaine lève la patte gauche il attire le chaland, s’il lève la patte droite il attire l’argent.
Moi, le petit rouquin aux socquettes blanches et aux prunelles d’ambre, je suis allongé et j’étire mes quatre pattes ankylosées, les unes après les autres, méthodiquement, d’abord la patte avant gauche, celle qui attire l’acheteur compulsif, ensuite l’antérieure droite, celle de la corne d’abondance, puis les deux postérieures qui ne servent à rien. Je me lève et commence à ramper dans cette obscure galerie de tissu, soudain je devine une clarté au bout du tunnel. Je m’extirpe du fin fond de la couette où je m’étais assoupi.
Je vais vérifier que ma gamelle est bien vide, puis je me poste sur l’appui de fenêtre côté rue et j’attends le cliquetis familier de la voiture de mes colocataires.
 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 10:55
La souris et le chat luthier

La souris et le chat luthier

La souris et le chat luthier
Sur le pont d’un chalutier,
Un chat chic jouait du luth.
Il avait mis des souliers,
Une cravate de jute.
Pendant que le chat luthier
Amusait les marins soûls,
Les souris du chalutier
Rongeaient le chalut à trous.
Personne ne devina
Que les souris et le chat
S’étaient mis de connivence
Pour que les poissons distraits,
Désormais, nagent en paix
Dans leur monde de silence.


Pierre Coran

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 08:34
GOUTTIERE DE REMO FORLANI

Aujourd'hui elle s'appelle Lucie et connaît l'amour-passion qui donne envie de ne rien faire d'autre que de savourer un bonheur immense et...ronronner. Auparavant, elle avait connu joies et tourments, avanies, vicissitudes, désastres, bref, tout ce qui constitue le lot d'une « gouttière ».

Chatte mal aimée puis perdue, chatte voleuse, en cavale, chatte de dame avec dame, grand fauve sauvage ou chatte névrosée, chatte, en somme, et qui a appris à vivre, elle fait surtout l'apprentissage de la volupté. De toutes les voluptés.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 10:13
HEROS MALGRE EUX

SURCOUF (14 juillet 1991 - 6 avril 2006) et MISTERGRIS (1991 - 5 juillet 2003) sont les personnages principaux de mon 1er roman "Les fantastiques aventures de Surcouf".

 

Surcouf est un rouquin issu du refuge qui doit partager son territoire avec Mistergris le tigré. MISTERGRIS est le deuxième héros de la biographie féline il s'appelle MONSIEUR dans le livre, c'est un mâle entier qui squatte le jardin de SURCOUF. Placide, ennemi juré du rouquin, il le laisse s'énerver au bout de sa corde et attend le soir pour marquer tous les endroits où SURCOUF s'est posé dans la journée. Petite vengeance personnelle !


Cette histoire véridique est l'une des anecdotes qui ponctue le roman félin « Les fantastiques aventures de Surcouf » (City éditions) de Christine LACROIX. Le résumé de 14 ans de vie commune et une perte douloureuse après une longue maladie. Ils seront toujours dans mon cœur, même si d'autres chats ont partagé ma vie depuis.

« Surcouf, le chat pitre » est la suite des aventures de ce chat de gouttière exceptionnel.

https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=Surcouf%2C+le+chat+pitre&type=

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de CHAT PITRE
  • : AUTEURE DE ROMANS FELINS EDITEE CHEZ EVIDENCE EDITIONS FRANCE LOISIRS ET CITY EDITIONS
  • Contact

  • CHAT PITRE
  • Passionnée de chats, je les photographie et je les romance.
  • Passionnée de chats, je les photographie et je les romance.

LIENS VERS MES ROMANS FELINS

 

Mon 3ème roman félin TROPIQUE DU CHAT chez évidence éditions

https://www.amazon.fr/dp/B084NYFSRL/ref=dp-kindle-redirect?_encoding=UTF8&btkr=1

 

 

Mon 2ème roman : ATTILA, le curieux chat voyageur chez City éditions

nouvelle version avec une préface de Brigitte Bulard-Cordeau

 

Les fantastiques aventures de Surcouf chez City éditions

 

 

 

 

 

LES FANTASTIQUES AVENTURES DE SURCOUF

"LES FANTASTIQUES AVENTURES DE SURCOUF"
mon 1er roman félin

LIEN VERS LE LIVRE : http://livre.fnac.com/a7889954/Christine-Lacroix-Les-fantastiques-aventures-de-Surcouf-le-Chat

Mon mail : surcouf.galaup@gmail.com

 

 

Catégories